FUITES, FUGUES, DISPARITIONS

Je l’ai déjà évoqué au cours de la présentation de ce qu’est la communication intuitives afin d’expliquer la raison pour laquelle je n’effectue pas de communication avec les animaux perdus, disparus, etc. ce court article a pour but d’en expliciter un peu plus longuement les raisons.

Je ne sais pas où je suis, je suis complètement paumé, là…

Imaginez : vous êtes hyper stressé, vous avez un rendez-vous pour lequel vous êtes en retard, dans un quartier que vous ne connaissez pas, dont toutes les maisons ou tous les immeubles se ressemblent, plein d’impasses, et vous tournez en rond depuis un bon moment sans arriver à vous y repérer. Un.e inconnu.e vous appelle de la part de votre meilleur.e ami.e/ père/ soeur/ etc. (rayez la mention inutile) pour vous demander comment vous allez et si vous voulez bien décrire les lieux où vous vous trouvez.

Alors, vous répondez quoi ?

Imaginez maintenant que la situation se corse. Il y a des cris. Des bruits de bagarre. Peut-être même des coups de feux. Une voiture qui déboule de nulle part et fonce droit sur vous (oups, vous étiez au milieu de la rue!). Une moto vrombissante lancée à sa poursuite. Vous vous affolez. Vous ne savez toujours pas où vous êtes. Vous êtes toujours en retard pour votre rendez-vous. Et en plus, vous courez un grave danger. Et la sonnerie de votre portable retentit.

Vous décrochez ?

Je suis stressé, j’ai mal…

Dans votre fuite, vous n’avez pas vu la tranchée creusée par la voirie. Vous êtes tombé dans un trou très profond. Les ouvriers sont partis manger. Peut-être même ne reviendront-ils que demain. Et vous n’osez pas crier, de peur d’être découvert par les fous qui jouent à la guerre tout près de vous En attendant, vous avez froid, vous avez peur, votre jambe vous fait terriblement souffrir. La douleur est même tellement vive que vous ne savez plus dans quelle position vous mettre pour l’atténuer. Vous en venez à bénir l’engourdissement qui vous saisit peu à peu. Lentement, votre esprit part à la dérive. La sonnerie de votre portable semble lointaine…

Peut-être même ne l’entendez-vous pas.

Tu ne sais pas ce qu’iel m’a fait ?

Autre cas de figure. Votre petit.e ami.e vient de vous larguer. Pour quelqu’un que soi-disant iel n’appréciait pas. Dont vous vous êtes moqué.e.s ensemble. Bref. Iel vous l’a annoncé par SMS. Le truc classique. Qui fait bien mal. Depuis, vous passez en boucle les moments-clés de votre histoire et vous ne cessez de vous demander pourquoi, comment, qu’est-ce que j’ai fait, qu’est-ce que je n’ai pas vu, est-ce que j’aurais dû… Votre meilleur.e ami.e tente de vous changer les idées, vous propose une sortie, une soirée entre potes, un ciné…

A votre avis, serez vous capable de vous débrancher 5 minutes de votre chagrin d’amour ?

Quand nous sommes en situation de stress, de souffrance morale, émotionnelle, ou physique, ou en état de choc, notre cerveau se branche en mode survie. Fuite, combat, sidération, peu importe. Il y a un bug, et ce bug rend la communication difficile voire impossible. Il en va de même avec les autres espèces animales. Chat en stress dans un lieu inconnu, chien sur la piste d’un lièvre, etc., cheval, chèvre, mouton arraché à son lieu de vie (du vécu, par une collègue…), la plupart d’entre eux sont incapables de communiquer sur leur situation, état, etc. Les informations qu’ils peuvent donner sont la plupart du temps imprécises ou/ et fragmentaires.

C’est pour cela u’il est à mon sens très difficile d’effectuer des communications justes avec des animaux perdus/ en fuite/ disparus et que je m’y refuse. J’espère toutefois que cet article vous permettra d’en comprendre les raisons.